Home » LAlliance Atlantique Pour Le Xxie Siecle: Preface DAntonio Borges de Carvalho, Secretaire General de LAssociation Du Traite Atlantique. by Alfred Cahen
LAlliance Atlantique Pour Le Xxie Siecle: Preface DAntonio Borges de Carvalho, Secretaire General de LAssociation Du Traite Atlantique. Alfred Cahen

LAlliance Atlantique Pour Le Xxie Siecle: Preface DAntonio Borges de Carvalho, Secretaire General de LAssociation Du Traite Atlantique.

Alfred Cahen

Published April 25th 2001
ISBN : 9789052019451
Paperback
139 pages
Enter the sum

 About the Book 

Cet ouvrage reproduit un document de travail elabore, en ete 1999, dans le cadre de lAssociation du Traite Atlantique (ATA) par son Secretaire General, Monsieur Alfred Cahen, a loccasion des commemorations du 50e anniversaire de lOTAN.Il sagitMoreCet ouvrage reproduit un document de travail elabore, en ete 1999, dans le cadre de lAssociation du Traite Atlantique (ATA) par son Secretaire General, Monsieur Alfred Cahen, a loccasion des commemorations du 50e anniversaire de lOTAN.Il sagit dun apercu complet des changements intervenus au sein de lAlliance apres la chute de lUnion sovietique, et des grandes questions et problemes politiques qui se posent de nos jours des deux cotes de lAtlantique.Lelargissement de lOTAN, lapprofondissement du nouveau dialogue europeen et mediterraneen sur la securite et la defense, le controle des armements, les nouvelles missions alliees et les instruments politiques, strategiques, juridiques crees a son service ainsi que son evolution, sont les themes egalement abordes dans cet ouvrage.Il donnera a ceux qui sinteressent a ces questions et au public en general une vision a la fois exhaustive et synthetique des problemes qui, en ce debut de XXIe siecle, se posent a la Securite et a la Defense europeennes dans le cadre atlantique.Cette publication est dediee a Alfred Cahen, decede le 19 avril 2000. Le texte de son rapport est propose dans sa version originale mais resitue dans son contexte politique grace a une introduction dEric Remacle et de Pascaline Winand (Institut dEtudes Europeennes, Universite Libre de Bruxelles).